Cercle Condorcet Pointe de Caux

Logo du cercle Condorcet Le Havre
Photo de statue de Condorcet

 

Éduquer ? Plus que jamais !

 

Le mot du Président,

 

S'informer, échanger, débattre

 

 

Septembre à décembre 2016

 

Septembre 2016 : Pas de conférence en Septembre

 

Lundi 10 octobre 2016 : Tunisie, espoirs frustrés de la révolution du jasmin

 

Intervenant : Rhida CHERIF, président de l’association RECIFE.
En chassant Ben Ali du pouvoir, le 14 janvier 2011, les Tunisiens nourrissaient de solides espoirs d’émancipation, après vingt-trois années de dictature, mais aussi de prospérité. Qu’en reste-t-il, cinq ans plus tard ?
Le bilan de la « révolution du jasmin » demeure contrasté.
Si la transition politique a connu un succès relatif et que la liberté d’expression s’est élargie – notamment avec la création de nombreux médias, le pays n’a toujours pas réussi à se libérer de son système économique et social inégalitaire et les disparités demeurent grandissantes entre régions.
Des menaces constantes à l’intégrité du territoire national. Une situation qui, découle de l’affaiblissement de l’Etat, de l’amnistie générale de 2011 qui a entraîné la libération de nombreux extrémistes religieux, mais aussi du chaos en Libye voisine, où l’organisation Etat islamique tend à s’enraciner.
A cela s’ajoute désormais le péril terroriste : plus 5 500 Tunisiens, en majorité âgés de 18 à 35 ans, ont rejoint des organisations djihadistes à l’étranger, notamment en Syrie, en Irak et en Libye, selon l’ONU.
Malgré tout, il convient de ne pas sombrer dans un pessimisme complet. Car, contrairement à ce qui s’est passé en Syrie, en Libye ou au Yémen, le printemps tunisien ne s’est pas mué en hiver sans fin…

 

Lundi 14 novembre 2016 : Éducation populaire...

 

Lundi 12 décembre 2016: Vers un grand marché transatlantique ? Les enjeux des négociations commerciales en cours entre l’Union européenne et les Etats-Unis